LE JEU DE LA CAPOEIRA / LE JEU DE L'ACTEUR

PAR MAÎTRE BOA VIDA : 12/13 AVRIL 2013 À L'ATELIER DES ORTEAUX


Le TAC, sur une proposition de Maître Boa Vida, propose à ses comédiens un stage d'inititiation à la Capoeira.

L'objectif est de confronter les pratiques autour de la notion de jeu.

  • Lieu > atelier des orteaux/ 29 rue des Orteaux 75020 Paris
  • Date > vendredi 12 avril 14H-17H et samedi 13 avril 12H-15H
  • PAF > 25€ (pour inscriptions avant le 25 mars > 20€)

Autour des lutteurs-danseurs, les capoeiristes forment la RODA. Ils sont eux aussi acteurs de ce qui se passe dans le cercle, ils font le chœur du chant et délimitent ce cercle. Ils rythment le jeu pour donner de l’énergie à la roda. Les percussions augmentent ou réduisent la cadence, les chants envoient des messages, des avertissements ou des conseils, commentent le jeu ou racontent les histoires légendaires de la capoeira. La qualité du jeu dépend de la qualité du rythme et des chœurs autour. Le tout est indissociable.

 

Être au centre, c’est être seul dans une expérience qui ne va pas se répéter. Si une pensée traverse l’esprit, elle peut gêner les réflexes du corps. Être au centre, c’est être totalement présent et « indivisible ».

 

Ici aussi comme au théâtre ou dans la danse, la qualité d’écoute fera que le jeu sera ‘bon ou mauvais », « vrai ou faux ».

« Tomber dans le piège » n’est pas douloureux dans la capoeira, puisque le principe est de ne pas se toucher, de rester fluide l’un par rapport à l’autre. et d’arrêter le mouvement avant de se faire obstacle.

A la fin, personne ne gagne ou ne perd. On se serre la main et on s’arrête là.

 

Infos sur www.chamadadeangola.fr